Un samedi soir sur la Terrrrre

Publié le par Lilla

































 Comme je vous disais la dernière fois, en ce moment, j'ai envie de faire des histoires avec des trucs qui bougent (comme lui et lui, pour rappel)...
Vu que normalement, la BD, c'est pas trop fait pour bouger, je me demande si, y insérer du mouvement n'en change pas la nature...

Si vous avez un peu de temps, je veux bien votre ressenti là dessus.
A titre informatif, moi je me pose ces questions là :

1) J'ai l'impression qu'il y a une modification du sens de lecture : on est moins enclins à poser son oeil sur la gauche et à lire linéairement vers la droite. J'ai l'impression que la lecture est plus confuse, qu'elle saute aléatoirement d'un point vers un autre, attirée par ce qui bouge.

2) J'ai l'impression qu'on se sent "pressés" par le déplacement continu des lumières. On voudrait par exemple, fouiller plus longuement une image, mais l'oeil est attiré par le mouvement qui se situe sur l'image d'après. Du coup, on est moins libre de lire à son rythme.

 Si vous avez un autre avis sur le rapport BD /"trucs qui bougent" , je suis aussi preneuse.
Et si vous avez pas d'avis, vous êtes quand même supers. Voilà.

 
bisous.

 

Commenter cet article

Laurent 18/11/2013 00:08


J'ai bien aimé les animations.


Effectivement sur certaines images il faut plus de temps pour tout analyser car on se demade e qui change d'une image Y à une autre image Y. Mais ca permet aussi d'apporter de la compréhension,
par exemple sur la case où le gars propose un verre, et on voit une note de musique sur la bulle: ça montre  bien l'idée de la musique trop forte.


Voilà donc je ne sais pas si c'est nécessaire de le faire sur chaque case, mais personnellement je découvre et je trouve que c'est intéressant comme concept.

Lilla 18/11/2013 13:48



Oui, je pense aussi que pour l'instant, on en est au stade du frémissement, mais qu'à un moment, ça donnera des trucs très chouette!



tolima 14/11/2013 13:27


En se qui concerne les "manques" de la bd, le mot était peut-être mal choisit mais je parlais du mouvement et de l'écoulement du temps. Certaines choses sont très faciles a faire au cinéma et
très difficile dans une bd (et inversement mais ce n'est pas le propos) donc je disais que je pense que ce type d'animation peut repousser les limites pour certains éléments naratifs un peu
difficile à mettre en oeuvre. En gros, des fois un petit mouvement bien placé peu remplacé des tonnes de case.Quand je parlais de manque ce n'était pas pour dire que la bd serait inferieure au
ciné mais qu'elle a ses limites, comme tout autre media, et que ces petits gif peuvent les prepousser un peu.


 

Lilla 18/11/2013 13:47



Ok!



tolima 13/11/2013 11:23


je n'ai pas lu les autres commentaires mais je pense que ce type d'animation doit être utilisé de manière subtile. Pour crééer une ambiance http://iwdrm.tumblr.com/ ou alors pour combler les
"manques" de la bd http://projet-aama.blogspot.fr/2012/01/action-comics-2.html


Il y a peut-être un grammaire a inventer, comme on l'a fait pour le ciné ou pour la bd.


Globallement je trouve que ton animation est trop sacadée ou touche des parties trop grandes de l'image. C'est trop proche de ce qu'on peut voir dans les pubs sur internet, d'où la perte de
repères, l'oeil attiré...

Lilla 14/11/2013 11:32



Je ne te suis pas sur les manques de la bd : d'ailleurs, dans le lien que tu indiques, l'auteur ne parle pas de manque, il parle de "deux langages différents". Par contre, là où je suis d'accord,
vu qu'on est dans l'expérimentation d'un éventuel nouveau média, c'est qu'il y a bien une grammaire à inventer (qu'on trouvera probablement à force de tatonnement, comme la BD au début du
siècle). Ici, le côte "tape à l'oeil" est vachement accentué par le fait que les couleurs qui se déplacent sont en contraste, et notamment par le déplacement du blanc (qui, sur fond obscur,
attire immérédiablement l'oeil).  Du coup, les conclusions qu'on pourrait en tirer sont à prendre avec des pincettes : je ne suis pas sure qu'elle soit généralisable à "toute BD qui bouge".
L'histoire de Boulet, par exemple, moins contrastée, pose moins de problème pour la lecture.



Zongo 12/11/2013 17:53


On peut imaginer pas mal façon différentes de présenter des cases animées en effet. Il y a les exemples que tu donnes Lilla... les turbomedias "classiques" à la Malec et Balak (entre autres).
Dans son dernier billet ("Game of Throne 2") Malec utilise aussi un procédé de dessins animés qu'on fait défiler verticalement. Ca a l'avantage de résoudre le "problème" de l'oeil attiré par
toutes les cases (comme le rasoud aussi le turbomédia)... mais je ne trouve pas ça très pratique pour le lire sur un ordi normal avec souris. On sent que c'est vraiment fait pour les tablettes et
une lecture "tactile".


Dernière variante que j'avais vu je ne sais plus trop où : une BD présentée normalement, avec ses cases, mais où c'était la case sur laquelle on passait la souris dont l'animation (voir les sons)
étaient lus. Et que celle là.


Bref ça laisse plein de possiblités :) (et il y en a surement d'autres).


Personnellement, j'ai une préférence pour la lecture case par case à la turbomédia. Mais bon... tout peut rendre chouette au final.
Pour la présentation "page entière" avec toutes les cases, je crois que je préfère quand les animations sont légères... Pour ta petite histoire comme celle de Boulet, je n'ai pas trop de problème
d'oeil baladeur ^^, alors que pour celle de Thomas MAthieu, je n'arrète pas d'aller voir les autres cases...et je trouve ça un peu pénible au final. Ca me sort du récit je trouve.
enfin ce sont mes impressions voilà :)

Lilla 14/11/2013 11:26



Effectivement, en plus des trucs qui bougent, avec la bd numérique, il y a la question du format.
L'histoire que je raconte, par exemple, n'a pas le même impact sur un ordi ou une tablette ( je ne sais même pas si on peut lire mon blog sur un tablette ou sur l'i-phone). Mais bon, je pense que
tout ça finira par prendre forme...



frangy 12/11/2013 15:38


Perso je suis un grand fan de BD avec des gifs !


La boucle de mouvement peut apporter une ambiance supplémentaire très intéressante, sans pour autant dénaturer la BD.


L'important je pense c'est de donner un mouvement pour apporter une information en plus ou renforcer une émotion. 

Lilla 14/11/2013 11:24



OUi, je pense aussi que le plus important, ça reste l'émotion.