L'analyse du rêve lucide

Publié le par Lilla

 

(Comme promis, je vous propose aujourd'hui une analyse de ce rêve "lucide" que j'ai fait quand j'avais 6 ans et que je vous ai raconté la dernière fois...
Si vous ne vous en rappelez plus, ou si vous n'avez jamais lu cette note, vous pouvez la lire ici.


 

 

 

 

 

 

"Pourquoi faire analyser un rêve?", on pourrait se demander.
Un peu de mathématiques pour répondre à cette question : en moyenne, on rêve 100 mn par nuit (source internet). Sur 30 ans de vie, j'ai déjà dormi 10 960 nuits, ce qui nous fait
1 095 000 mn de rêve, soit 18 250 heures, soit 760 jours, soit approximativement 25 mois, soit déjà un peu plus de 2 ans !...
"Est ce que ça sert vraiment d'analyser ces rêves?". Je ne sais pas.
Mais ce serait dommage de laisser filer ces deux années sans se demander où elles sont passées...


Accessoirement, puisque j'ai vachement raconté ma vie aujourd'hui, je vois pas pourquoi je m'arrêterai en si bon chemin.
Une précision donc : dans la vraie vie, ma mère n'est pas un dragon, c'est une humaine comme les autres. Dans la vraie vie, mon père n'a jamais été un Prince du type de Robin des bois. Les rêves nous montrent les choses telles qu'on les a intériorisées, pas telles qu'elles sont dans la réalité (donc maman ne te vexe pas (trop) s'il te plaît).

Voilà, j'espère que cette note vous aura intéressée. Moi j'ai pris pas mal de plaisir à la penser et à la dessiner.
Si ça vous inéteresse, il y a le site de Tristan-Frédéric Moir qui est vraiment pas mal foutu pour ce genre de réflexions (site consacré au rêve et à leur lecture psychanalytique)...
 

Enfin, pour ce qui est du concours (voir note précédente), ça a été vachement dur de vous départager, mais chose promise, chose dûe!
Schmoll, Ann, et Mademoiselle C, par exemple, était pas très loin quand ils disaient que le changement dans l'histoire représentait une espèce de prise de conscience. Mais la plus proche, à mon avis, c'est Aurélie, qui a reconnu dans le Prince et de Dragon qui se battent les "parents qui se disputent dans la pièce à côté". Chère Aurélie donc, envoie moi un mail avec ton adresse et je te fais suivre ce petit book imprimé.


(et Thomas Mathieu je te compte pas pardon, mais c'est parce que tu connais bien ma vie, du coup c'est plus facile de deviner le sens de ce rêve... Mais je te ferai un joli dessin la prochaine fois qu'on se verra, promis).

           

Publié dans Estelle

Commenter cet article

Sally 01/11/2013 21:51


Je dis WAHOU, t'es trop forte ! C'est incroyable ! Encore chapeau

lilla 25/06/2014 12:41

Hey merci !

thomas matmut 23/10/2013 14:40


Pas mal l'interprétation... Peut-être un peu trop simple, moi j'aime bien quand ça reste un peu mystèrieux. Très universel en tout cas ! (faudra que tu me re-racontes ta vie, j'ai une très
mauvaise mémoire)

Lilla 29/10/2013 18:14



Haha, bah bravo! C'est parce que tu bois trop, ça abime tes neurones :)



Shades 22/10/2013 13:34


Rhooo c'est un merveilleux post une fois de plus.
Bon sang 2ans et demi d'entropie totale...
Alors ouais mais... Je lisais tout ceci bien dans l'ordre et tout et le dragon arrive. Là, tel un mec moyen, je vois instantanément le dragon dans l'histoire d'une fille comme son père (étonnant
non ? La grosse bestiole à terrasser qui surgit, protégeant la demoiselle...), puis ce serait votre mère. Ok, on continue et là, le prince charmant et hop, même bévue, on se dit tous "Moi, moi,
hey ici, moi moi !". Paf, c'est le père (devient contrariant celui-ci, bon sang)... k, ça continue et fin de l'histoire...
Là je m'arrête un peu perplexe quand même. Ok par défaut le rêve appartient à celui qui rêve, vous avez les droits et vous pouvez distribuer les rôles (pitié, rien pour Marceau). Maintenant, les
2 ans et demie d'entropie, en bonne bestiole polymorphe et tentaculaire n'appartient en réel à personne. On en fait pas le tour, on se l'approprie un peu, du bout des doigts...
Et si le prince charmant, c'était le caniche de la voisine et le dragon un crumble à la tomate ? Hmmmm ?
Non, plus sérieusement, la petite princesse peut être le futur inatteignable inassouvi et le dragon la dure réalité des boutons sur la gueule, des ragnagnas qui saoulent et tous ces machins pas
kioule qui font peu princessesque.
Le prince charmant, c'est simple : c'est moi.
Cheerz 

Lilla 29/10/2013 18:15



Merci, c'est gentil!



aojun 17/10/2013 14:59


Cette note est très agréable à lire. D'une part, le sujet est intéressant et traité de manière fluide, et d'autre part c'est TRES BIEN dessiné. 
J'aime bien ta manière "habituelle" de dessiner aux crayons de couleurs, mais là j'aime beaucoup beaucoup beaucoup. 

Lilla 29/10/2013 18:15



Ah merci :), ça fait bien plaisir :)



Mademoiselle C 14/10/2013 23:58


OUÉ!! J'gagné!! Enfin non, j'ai pas gagné mais j'ai mon nom dans ta note et c'est presque tout comme *coeur avec les doigts* Bravo à l'heureuse gagnante et merci pour ton post , il est vraiment
bien et j'adhère complètement à ton interprétation!

Lilla 15/10/2013 08:57



Ohhhhh merci! *coeur avec les doigts aussi*